ARTHUR DELPHES

Le 12 Février, le Downtown reçoit notre Arty Collectif.

Chez GIL, tu le sais, on n’envisage aucun événement musical sans s’en prendre à tous tes sens : une soirée, une expo.

On aime toujours autant nos artistes locaux, et il y avait déjà un petit moment qu’on suivait le travail d’Arthur Delphes… présentations :

« Entre le tir au fusil et la photographie, c’est presque une histoire d’amour. Ou de haine, tout dépend du point de vue. Qu’on y songe: viseur, viser, shooter, tirer, armer, charger, recharger, mire, affût… Les deux pratiques partagent tant d’expressions qu’il n’est pas besoin de s’étendre sur leur trouble ressemblance. Sauf que nous, notre kalash, c’est notre Nikon ».
Il a à peine vingt ans, pratique la photo depuis un peu moins d’un an, et a déjà le point de vue d’un grand ; dans tous les sens du terme.
Arthur Delphes travaille autant l’argentique que le numérique. Il travaille en noir et blanc, et il travaille l’instant, l’instantané. Certains de ses clichés peuvent être vécus comme de l’engagé, mais il est encore trop tôt pour en tirer une telle conclusion. Ce qui passionne ce doué du cliché, c’est ce qu’il se passe à travers son objectif. C’est de lancer le déclencheur et d’être tenu par le suspens du rendu, lorsqu’il est armé de son argentique. Il a le don de transformer un instant de vie presque banal, en moment capturé où tout a pu se passer, avant, pendant et après.
Lorsqu’il travaille le numérique, il retraite ses photo -à l’inverse des argentiques- pour en faire des créations au sens le plus vrai du terme.
Arthur Delphes est loin d’être un amateur de la photographie. Sur les murs du Downtown, dès le Jeudi 12 Février, ce sera la sincérité d’un jeune homme talentueux, que vous verrez affichée. Ce sera fort, parfois flou, souvent juste, en relevant le défi complexe, de faire d’un cliché réaliste, une proposition onirique.
http://delphes-photographie.tumblr.com/
Possibilité d’achats. Vernissage en présence de l’artiste.

L’expo durera un mois. Le jeudi qui suit, le 19 Février, retrouvez GIL, toujours au Downtown pour la « TECH THIS » : on se lâche sur la déco ! Pour une soirée Techno avec des créateurs de sensations musicales, comptez sur nous pour pousser les murs : on vous embarque le plus loin possible, pour une session auditive audacieuse des djs des collectifs Leetechi, Lost In Darkness, Sauvage et Callote, des images troublantes et un espace investit par notre GIL touch, agrémentée, encore, des tableaux d’Arthur Delphes !

Publicités

Commente, parle, miaule... IT'S UP TO YOU!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s